Conscience is the new insouciance

Des semaines que je vois du jaune partout alors que tout le monde voit rouge… des jours que je bloque dans l’écriture de mon livre, au grand damne de mon éditeur.

Je ne peux pas être témoin de l’Histoire et rester indifférente.

Je descends chez Christophe, un bar français de Washington pour boire un café, manger du bon pain et me changer les idées, oublier… j’échange quelques mots avec le serveur qui déduit à mon accent que je suis française. Lui aussi, on switche en patois, on parle de la pluie et du beau temps, de ce soleil jaune qui brille sur la France… « j’aimerais pas être à Paris en ce moment » me dit-il. Mon coeur se serre . Lire la suite