👩‍🎨Joue ta Vie d’Artiste (Club Ikigaï)

Coaching & Psychologie Positive By Fatima | made in France & USA

👩‍🎨Joue ta Vie d’Artiste (Club Ikigaï)

La semaine prochaine j’animerai une master class existentielle totalement inédite et improvisée. Cette nouvelle programmation du Club ikigaï est le résultat d’une grosse prise de conscience que j’ai eue hier, lors de l’atelier {Joue ta Vie au boulot}. Grâce à l’intervention d’un participant – Vincent, danseur contemporain de profession – , j’ai pu saisir l’ampleur de la détresse des artistes et du monde de la culture, monde auquel j’appartiens, monde oublié, laissé pour compte dans la terrible crise économique et sanitaire que nous vivons.

Aucune démocratie n’est viable sans l’art et la culture. Aucun artiste ne peut vivre sans son art. Mais l’art peut-il survivre à la distanciation sociale ? Que sommes-nous, nous, penseurs, auteurs, danseurs, comédiens, architectes, peintres, sans un public ? Et qu’est le public sans nous ?

La culture c’est vaste. Cela englobe la création sous toutes ses formes, les inventions, les arts et le divertissement. Si pendant ce confinement vous et vos enfants avez pu rire, réfléchir, danser, vous évader, vous oxygéner l’esprit, oublier la mort qui rôde, et dédramatiser les enjeux, c’est en partie grâce au « Jeu-Je » des artistes, grâce à nos oeuvres.

{Joue ta Vie d’Artiste} est un atelier de coaching qui vient en aide aux troubadours, aux intermittents du spectacle, aux contrats courts, aux arts-thérapeutes, aux auteurs, aux directeurs de café théâtre, aux magiciens de la technique… tous durement touchés, perdus, confus, esseulés, incapables de se projeter. Immobilisés. Je veux l’offrir et le dédier à celles et ceux qui, comme moi, ont joué leur vie en choisissant de rester fidèles à leur rêve. A celles et ceux qui ont misé sur leurs talents et fais un pari risqué : rendre notre monde plus beau en faisant don de leur ikigaï, quitte à perdre leur confort matériel, quitte à devenir vulnérable.

En tant qu’auteure, je vis la crise aussi : vente de livres suspendues, librairies fermées, livraisons et réassorts impossibles, et comme c’est une chaîne, les librairies sont au bord de la rupture, les imprimeurs inactifs… La crise sanitaire me fragilise et me renforce à la fois, car elle me fait rentrer dans une famille, la grande et belle famille des artistes. Et c’est grâce à Vincent que je l’ai compris.

L’art et la culture sont des activités essentielles d’utilité publique. Mais peut-être l’avait-t-on oublié… C’est vrai que les danseurs, les chanteurs, les peintres, les comédiens, les écrivains, les architectes, les photographes – tous ceux qui offrent une ouverture sur le monde grâce à leur langage imagé – ont disparu de la scène aux profit de la science qui dicte la marche à suivre. Et c’est à raison qu’ils se sentent inutiles, presque coupables d’avoir des revendications. How dare you!

On croit les Artistes frivoles, futiles. Ils sont profonds, sensibles, militants. Ils sont sacrés. Et c’est en les perdant que nous les redécouvrirons et les plébisciterons.

Nous devions, j’en suis certaine, passer par là pour remettre de l’ordre dans le système, dans nos modes de fonctionnement et de consommation. On ne consomme pas la culture ni les artistes à coup de clics, de streaming, de Facebook live ni d’Insta pics. Sinon on les consume. On ne consomme pas les artistes. On les aime ou on les déteste. On les encense ou on les critique. Mais toujours, on leur consacre du temps. On les met en lumière. Jamais on ne les plonge dans l’abîme de l’oubli. Si on le fait, ils meurent, et la beauté du monde s’éteint aussi.

L’Art c’est la Vie. L’Art c’est sacré. Car la Vie elle-même est une oeuvre d’art.

J’ai bon espoir qu’après le confinement, les Citoyens(nes) éclairé(e)s s’achèteront des toiles pour enjoliver leur intérieur, plutôt que de surfer des heures sur la Toile ! Oui, j’ose espérer qu’ils comprendront qu’en achetant un livre, un vinyle, une place de spectacle à l’Opéra de Paris, un concert, ou un abonnement au Louvre, ils accomplissement un acte vital, précieux qui participe au bien-être psychique de la conscience collective, au bon développement de l’Humanité et à son enrichissement. Les habitants de la Grèce Antique le savaient déjà, Michelangelo aussi. La psychologie positive et les neurosciences l’ont prouvé.

« Esthète : qui a le souci du beau. L’esthète est un connaisseur qui apprécie la vie sous toutes ses formes (art, nature, design…) et s’en émerveille. Il faut du beau au cerveau pour s’épanouir : face à des moments d’enchantement – un coucher de soleil, un ballet à l’Opéra – le cerveau libère de la sérotonine, l’hormone du bonheur. C’est elle qui nous rend humbles, altruistes et satisfaits de vivre » – Extrait du livre « Joue ta Vie » (éd. Eyrolles)

J’ose espérer que la culture pour le bien qu’elle procure, brillera dans le nouveau monde happy…taliste qui se dessine à l’horizon. N’attendons pas que l’État agisse. « Soyons l’État ». Déclarons l’état d’urgence culturel. Devenons des « citoyens mécènes ».

Il nous appartient d’être vigilant et d’oeuvrer à la protection de notre patrimoine culturel. J’ai choisi de le faire en mettant mes compétences de coach experte en thérapies brèves et en conduite du changement, au service de la culture. Et quoi de mieux que le « jeu » pour aider des Artistes à traverser cette crise ?

Atelier Ikigaï {Joue ta Vie d’Artiste}
Jeudi 28 mai 18h en visioconférence interactive.

Inscription et participation offerte : fatima@jouetavie.com

Dans cet atelier de speed coaching ludique et de psychologie positive, j’aiderai concrètement les artistes à exprimer leurs émotions, à identifier leurs besoins, à mobiliser leurs ressources, à se réinventer et à réinventer le monde des Arts & Métiers.

Un pour tous, tous pour un !

Fatima Medjoubi-Ter

#JeSuisLEtat #UrgenceCulturelle #HowDareYou #WeNeedYouTheArtist #WeLoveYou #Care #Culture #Art #Mecenat #ClubIkigaiJouetaVie #FranckRiester #Démocratie #Artistes #FrenchTouch #ExceptionFrançaise #Beauté #Esthetisme

Une réponse

  1. Irène dit :

    Milles mercis d’ouvrir cet atelier! J’ai travaillé pendant plus de dix ans dans le secteur culturel et la souffrance qu’a exprimé Vincent lors de l’atelier je la vois autour de moi, tout comme l’urgence de chercher des solutions et de les mettre en place – right now! Alors belle rencontre et beau jeu!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouveaux Cours Online

Coaching, psychologie positive, bien-être

Développement personnel, professionnel et spirituel.

Nous ajoutons régulièrement des cours.
Inscrivez-vous pour être informé.
FORMEZ VOUS!
%d blogueurs aiment cette page :