Le pouvoir du moment présent

Coaching | Formation | Psychologie Positive | Le bonheur, la French Touch en plus !

Le pouvoir du moment présent

Chers amis,
Je me souviens de cette jeune femme entrée dans mon cabinet, il y a un an. Elle s’est assise et m’a regardé droit dans les yeux.
« En quoi puis-je vous être utile aujourd’hui ? », lui ai-je demandé.
« Tout le monde a un rêve et moi je n’en n’ai pas » m’a-t-elle répondu. Maladroite, elle a ri jaune, poursuivant sur sa lancée : « les gens m’épuisent, ils ont tous un objectif, un ikigaï, une envie subite de contribuer, de se dépasser et, moi, rien de tout cela ne me fait triper. Je me sens nulle et dépassée. Est-ce normal ? Ai-je besoin de rêver pour être heureuse ? »

Songeuse, j’ai repensé à Santiago, le héros de L’Alchimiste, qui parcourt le désert en quête de son trésor, aux amateurs de sensations fortes qui escaladent l’Everest repoussant leurs limites, aux employés qui quittent le confort de leur boulot rêvant de devenir le prochain Steve Jobs…

Une fois le sommet de l’Everest atteint, est-on plus heureux ? Et quand l’adrénaline redescend, que nous reste-t-il ? Au fond, quelle différence y-a-t-il entre celui qui a un rêve et celui qui n’en n’a point ? Le premier croit souvent être meilleur, « plus évolué, plus valable », bref, il se prend pour « l’élu », or il n’en n’est rien. Il est surtout plus fragile, victime de son besoin de s’éprouver pour prouver qu’il vaut la peine d’exister. D’ailleurs, est-il utile de s’éprouver autant quand la vie est déjà bien assez éprouvante ? La vérité, c’est que chacun de nous occupe son temps de vie comme il le peut. Mais quoi que nous fassions, nous sommes tous précieux et méritons tous de vivre, avec ou sans exploits à notre actif.

Eckart Tolle, auteur du livre « Le pouvoir du moment présent », affirme ne s’être jamais définit à travers ses échecs ni à travers ses réussites. Aujourd’hui, je comprends ma cliente. Eckart aussi. J’avais un rêve, je l’ai réalisé. Vais-je cesser d’être pour autant ? Vais-je m’en inventer des nouveaux, des plus grandioses ou vais-je vivre simplement et me foutre la paix ? Et pour vous qu’en est-il ?

Réaliser ses rêves n’est pas essentiel pour se réaliser.

Tout n’est qu’expérience.

Vivre est une aventure ordinaire qui fait de nous des êtres déjà extraordinaires. Être heureux au présent de sa vie, n’est-ce pas cela le rêve ultime ?

Fatima 

#jouetavielelivre #bonheur #coachingdevie #coachdevie #gratitude 

Tags:

2 réponses

  1. Frédérique Lopez dit :

    Bonjour

    Wahoooo, ça fait un bien fou de lire ce message.
    Effectivement, je sens moi aussi cette pression que je me mets, avoir un projet, faire une reconversion, lâcher mon job sécuritaire et plonger dans l’inconnu, juste par foi, en soi…
    Cela me stresse plus qu’autre chose…

    Il deviens difficile avec toutes ces sollicitations de ce centrer sur ces réels besoins, sur ces désirs, tout va très vite aujourd’hui.

    Il me paraît sage de prendre un certain recul face à tout cela et s’autoriser â respecter son rythme, même s’il devient urgent de se réaliser, ascension oblige…

    Je comprend ce témoignage pour vivre ces hauts et bas, ces doutes et incertitudes par moment et cette réelle envie d’être plus que ce que je suis, a d’autres…

    Bref, tout et son contraire… la vie quoi !

    Belle journée.

    • dianater2015 dit :

      Bonjour Frédérique,
      La vie, oui, dans toute la splendeur de sa dualité ! Et c’est ce qui nous rend aimables et divinement humains, n’est-ce pas ?

      « Il devient urgent de se réaliser, ascension oblige… » Certes, mais pour ascensionner au septième ciel nous n’avons pas nécessairement besoin de prendre de grands risques. D’ailleurs, Santiago ne découvre-t-il pas à la fin de son périple dans le désert que son trésor était là, à portée de main, depuis toujours ?

      Faire preuve de sagesse en prenant le temps de voir si le trésor est déjà là avant de s’embarquer dans l’aventure, peut nous épargner bien des tracas. C’est vrai. Encore faut-il avoir envie d’être sage ! Certains le sont, tandis que d’autres sont aventuriers, au final la leçon est la même pour tous.

      Bonne réflexion à vous Frédérique, belle journée et merci d’avoir partagé vos pensées intimes. Je rêvais de ce genre d’échanges avec les lecteurs de mon blog (que je trouve bien trop silencieux), et me voilà exaucée. Comme quoi de petits rêves suffisent à faire notre bonheur…

      Fatima

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En Librairie depuis le 12 septembre 2019 

 Découvrir le livre

Inscris-toi au BLOG et reçois des astuces pour bien jouer ta vie.

Sign up to the BLOG and get tips to play your life!

FORMEZ VOUS!
%d blogueurs aiment cette page :