Effondrement, le début de la fin… vu par une FEMME (enfin) !!!

«Accepter la fin du monde, ce serait donc se donner individuellement et collectivement les moyens de continuer à vivre»

Tel est le postulat des collapsologues pour éviter (selon eux) l’effondrement inéluctable de nos sociétés. Et c’est le sujet que j’ai eu envie de traiter en ce dimanche 11 novembre 2018 sous l’impulsion de mon amie et Speed Coach Licenciée de la Marque Joue Ta Vie, Isabelle Claude (que je remercie au passage) et à laquelle je dédie cet article.

C’est vrai qu’il y a urgence, mais elle n’est pas où on le croit…

Après un rapide tour d’horizon et quelques lectures sur la question de la Fin des temps, (appelons un chat, un chat), le sujet se résume :

  • aux penseurs optimistes comme Hans Jonas ou Jean-Pierre Dupuy qui font  l’hypothèse de la catastrophe pour mieux l’empêcher;
  • aux collapsologues de l’acabit de Yves Cochet qui s’alarment pour mieux nous alarmer «L’effondrement pourrait avoir lieu dans les années 2020, puis laisser place à une dizaine d’années où les rescapés vivront sur les ruines de notre modèle actuel. Les bases d’une autre organisation pourraient être posées après 2050»;
  • aux amateurs de science fiction comme Pierre-Henri Castel qui se font un bad trip «La science-fiction post-apocalyptique a la même fonction que les utopies de la Renaissance. Elle permet de se représenter des états d’esprit, des intuitions, des raisonnements qui n’ont pas encore pris de tournure politisable ou discutable»;
  • aux pragmatiques qui se demandent inquiets «Mais aujourd’hui où trouver de
    nouvelles ressources ?;
  • aux magiciens qui parlent de guerre et de paix pour mieux nous illusionner « Ce qui demeure incertain dans l’avenir, c’est le symbole que conservera cette image », à savoir si c’est celui d’une paix durable, ou « la photographie d’un dernier moment d’unité avant que le monde ne sombre dans un nouveau désordre », a-t-il jugé. « Et cela ne dépend que de nous. » Emmanuel Macron, Paris, 11/11/2018 (11)

En gros, les mecs jouent à se faire peur !

Et à aucun moment, à ces putains « dAdam-Penseurs » qui se gargarisent de « penser » la fin du monde en long en large et en travers, il ne leur est venu à l’esprit que la solution pouvait être dans nos coeurs ?????!!! Pas dans la seule pensée, cette putain de pensée enfermante et destructrice qui nous a conduit à jouer petit en créant le monde que nous connaissons aujourd’hui, mais dans le Coeur – le Sacré Coeur – uni à la Pensée, qui permet de créer l’éternel infini.

Ben, non, ces cons !!! Ils ne peuvent pas : un mec ça pense et ça a des couilles, rarement du coeur. Alors qu’une femme : ça pense, ça a des couilles, et en plus, ça a du coeur ! Le TRIO GAGNANT !!

Je parle de coeur et je suis grossière, mais des fois, il est des cris qui ne se retiennent pas…

Bref, pendant que la France se congratule d’avoir relevé le pari de réunir en ce 11 novembre 2018 à Paris plus de 70 chefs d’Etat dont la majorité sont des mecs (et bousillé un peu plus la planète pour déplacer ces sommités) pour « parler » de Paix (bouffer des petits fours et vendre armes), moi, j’invite toutes les « Eve-Illuminées » de cette Terre, mes Soeurs Sacrées, à se réunir pour « ÊTRE & FAIRE » LA PAIX POUR DE VRAI !!

Personnellement, je me réjouirai le jour où mon pays sera redevenu celui des Lumières !

Screen Shot 2017-11-17 at 1.55.17 PMIl est temps de montrer aux mecs que la pomme, c’est pas pour rien que nous l’avons croqué !! Temps de rentrer sur le terrain et de jouer gros !!!

 

Screen Shot 2017-11-12 at 10.25.51 AMHey, les Adams-Penseurs, si jamais vous avez envie de jouer collectif en rejoignant la Tribu des Bien Dotées (oui oui, c’est nous), je connais un paquet de mecs (à commencer par le mien) qui seraient ravis de vous montrer comment se manie le silex du coeur.


Screen Shot 2018-11-11 at 10.02.26 PM.pngPour finir sur une note humoristique, je vous invite à aller voir le spectacle de Caroline Vigneaux (j’ai adoré) qui le dit mieux que moi :

«On va tous mourrir, alors sortez-vous les doigts du cul !!!» 

Bonne semaine et allez en Paix : Elle est belle la Fin !

Je vous aime.

Screen Shot 2018-05-23 at 7.52.49 PM

 

 


Article Libération : Effondrement, le début de la fin

 

Laisser un commentaire