Les choses simples

Il y a une semaine l’équipe TEDx de Genève m’a contactée pour lui expliquer en trois minutes, en video et en anglais ma vision du Happytalisme.

J’ai soumis trois textes et deux videos. Rien n’y a fait. Cela ne leur convenait pas. J’ai senti que ce qui était simple allait se transformer en quelque chose de compliqué. Du coup,  j’ai refusé de poursuivre l’aventure TED.

J’ai d’abord pensé que c’était à cause de moi, que je n’étais pas suffisamment claire ou pas suffisamment à l’aise en anglais, fatiguée, pas inspirée… et tout cela est peut-être un peu vrai. Puis, j’ai pris de la distance (par rapport à mon ego) pour observer la situation à partir du prisme de l’Histoire et en faisant une retrospective de l’enchaînement des événements de ces derniers mois.

En novembre 2017, la presse française s’est intéressée à moi pour les mêmes raisons. En janvier 2018, après une interview et quelques échanges, le numéro 25 du magazine Simple Things (Les Choses simples en français) consacre un article de deux pages à l’histoire du bonheur et à ma vision du happytalisme, avec au sommaire un titre évocateur : Changer le monde : à la découverte du Happytalisme.

TED est une grosse machine. Une machine américaine et bien rodée pour diffuser des idées. Simple Things est un petit magazine simple et français (bien que le nom n’ait rien de français) conçu pour ralentir, être bien, s’évader, partager et déguster.

Cette anecdote, si je ne lui avais pas accordé d’importance, serait restée à l’état d’anecdote. Pourtant, elle est porteuse de sens. Cet épisode a en effet confirmé la vision que j’ai d’un Nouveau Monde qui émergera grâce au rôle central de la France, par des chemins transverses et non des voies toute tracées et standardisées. Vision que je partage en détail dans l’article que je vous invite à lire (en kiosque depuis aujourd’hui !!).

« La France a la capacité morale et intellectuelle de pouvoir guider un changement majeur ».

Bien que nous ne servions peut-être pas la même paroisse, tout comme le président Emmanuel Macron, je suis convaincue que c’est la France qui appuiera sur le starter (cf son discours de « Nation Start up » à Davos). Oui, c’est la France qui portera cette vision Happytaliste et ce nouveau modèle sociale « divinement humain », à tous les niveaux de la société : en entreprise, à l’école, à Matignon, à la maison…

Le happytalisme est une alternative joyeuse et concrète au capitalisme sans s’y opposer. C’est sa version la plus élevée. L’ultime station : quand spirituel et matériel ne font plus qu’un, le capitalisme s’élève et se transforme en capitalisme happy. 

Oui, c’est la France qui propagera cette idée révolutionnaire. Pas l’Amérique et pas TED. Ou pas maintenant. La preuve le magazine Simple Things est le premier magazine à consacrer un article de deux pages à cette alternative heureuse et concrète qui s’offre à l’humanité ! C’est le premier média qui pose (enfin) le mot HAPPYTALISME en gros et lui offre un espace pour exister et se propager.

Le Nouveau Monde est officiellement né le 31 janvier 2018 dans les pages d’un magazine français…

Le moment est solennel. Pour être bien, je vous invite à ralentir, à vous évader, à déguster et à partager ce moment historique.

Contrairement à ce que certains nous rabâchent, il y a un avenir plus juste, plus humain et plus positif qui nous attend. Oui, un nouveau monde est possible. En fait, il existe déjà en parallèle de l’ancien qui s’effrite. Deviendra-t-il la norme ? Oui, sans aucun doute et pour moi cela arrivera d’ici 2025.

En ferons-nous partie ? Là, c’est à chacun de décider pour soi. Et pour ce faire, il suffit de répondre à cette question : « Qui veux-je être ? ». Quelle version de moi-même veux-je offrir au monde ? La plus belle en me challengeant avec courage et énergie ou la plus médiocre dans le but de contenir mes efforts et de conserver mes privilèges ou plus timidement par peur de trop briller ?

Une fois la réponse trouvée, il suffit de faire les bons choix et de poser des actions en cohérence avec qui l’on est. C’est aussi simple que cela. Simple mais pas aisé. La bonne nouvelle c’est que j’ai conçu le jeu Joue Ta Vie pour faciliter l’ascension de chacun vers son plus « Beau JE » ! 😉

Evidemment, je ne ferme pas la porte à TED. Disons que, pour le moment, c’est en français et d’abord en France ou en Francophonie que cette idée d’un Nouveau Monde Happytaliste sera révélée au plus grand nombre et poussera chacun à se poser (enfin) les bonnes questions.

Unknown

Personnellement, cette anecdote m’a permis de me questionner, de revoir mes priorités et de mieux saisir ma place et mon rôle dans l’Histoire qui s’écrit et se joue. Heureuse et confiante, je me sens plus que jamais alignée et prête à servir la grandeur de mon pays.

La France est de retour et le monde n’attend plus que nous pour briller.

France, appuie sur le champignon !!!

FATIMA #ChangelemondeNow!

 

Laisser un commentaire