Education Américaine vs Education Française

Française, je vis à Los Angeles depuis trois ans et demi. Que ce soit de ce côté-ci de l’atlantique ou en France, on m’interroge souvent sur les différences qui existent entre ces deux pays aux systèmes radicalement opposés. Quoique la France soit en train de se rapprocher du modèle américain… Est-ce un mal ? Est-ce un bien ? Est-ce un mal pour un bien ? Seule l’Histoire nous le dira.

Alors, Amérique vs France ?

C’est indéniable, je vis dans un endroit vraiment spécial : la Californie. Le Grand Ouest. Terre de pionniers.

Je vis au bout du monde et j’ai pourtant l’impression d’être au centre du monde.

Du nord au sud, la Californie est à l’origine de presque toutes les innovations marquantes de ces vingt dernières années. Tous domaines confondus : éducation, psychologie, technologies, environnement et même l’espace (hé oui, j’habite pas loin de la NASA).

Ceux qui me connaissent savent que mon dada c’est l’éducation. Tout comme Socrate et Platon, je suis convaincue que la connaissance de soi est le seul remède capable de soigner notre monde agonisant. Par conséquent il me parait urgent d’intégrer l’enseignement du développement personnel et des méthodes associées (positive behaviors, méditation…) dans les programmes éducatifs « officiels ».

Le développement personnel est une matière universelle qui ne doit plus être considérée comme un courant à part et donc, faire école à part.

Le développement personnel c’est la norme. La base de l’éducation. 

images

De la même manière que l’on enseigne à lire, à écrire, à compter et même à coder, au XXIème siècle, on se doit d’enseigner à chaque être humain et dès le plus jeune âge (idéalement par le jeu), à se connaître pour mieux comprendre son prochain et ainsi garantir la paix sociale et donc mondiale. Maître des « mécanismes humains » – et du « JE »- l’enfant éduqué au pouvoir qui est le sien, devient alors un adulte conscient que son monde intérieur est à l’origine du monde extérieur (et pas l’inverse). Ainsi seulement, le monde cessera de marcher sur la tête !

Oui, sauf que l’Amérique et la France sont aux antipodes de la révolution intérieure que je préconise.

En France, où j’ai eu l’audace de croire que j’allais révolutionner l’éducation nationale avec Joue Ta Vie, en novembre dernier j’ai eu un entretien avec le Directeur d’une école primaire. Lequel, tenez-vous bien, a employé DEUX HEURES de son temps à me dire que ni lui, ni les enseignants n’avaient le temps de se pencher sur la question ! Et que c’était très bureaucratique tout ça, qu’il y avait un processus, des étapes, une hiérarchie, blablabla… Bref, le bougre me décrivait le parcours du combattant avec un malin plaisir. M’en fous. Même pas mal ! J’ai même plutôt envie d’en rire car je connais bien mon pays, ses forces et ses faiblesses. La preuve le nouveau Ministre de l’Education qui annonce sa mesure phare pour la rentrée scolaire « Fini les devoirs à la maison ! » C’est l’ambition du ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, qui veut passer à l’action «dès la rentrée prochaine». Si c’est ça son ambition, on a vraiment du mouron à se faire pour notre pays ! On devrait peut-être offrir un dico au Ministre, histoire qu’il redécouvre la définition du mot ambition.

Fort est de constater que pendant que l’Education française tourne en rond, l’Education américaine, ambitieuse par nature, fait le pari de l’audace et se met en marche. Vraiment.

Aux Etats-Unis l’histoire est tout autre. Tenez-vous bien, ça va vite !

IMG_1403

Mercredi 24 mai, 14h30. J’ai rd-vs avec Mme Moine-Webster enseignante de Français à l’Ecole Franklin Magnet School. Un école publique américaine à l’origine d’un programme avant-gardiste (copié depuis). En effet, l’école dispense GRATUITEMENT un programme d’enseignement immersif en 4 langues (français, italien, espagnol, allemand) en plus de l’anglais (hourra, les américains ne font pas que tuer des êtres humains ! Ils en éduquent aussi et de surcroit en plusieurs langues !!). Aussi loin que je m’en souvienne, jamais, au grand jamais, il ne m’a semblé voir ce genre d’école en France (corrigez-moi si je me trompe). Ecole qui a d’ailleurs reçu la Légion d’honneur française et la visite du Consul général de France à Los Angeles. Respect!

Mercredi 24 mai, 15h30. Emballée par le jeu Joue Ta Vie et le potentiel éducatif qu’il représente, Mme Moine me conseille de prendre rendez-vous avec la Directrice.

Mercredi 24 mai, 15h45. En sortant, je tente le tout pour le tout (audace quand tu nous tient…) et passe par le secrétariat signifiant ma volonté de prendre un rd-vs. La secrétaire relève mes coordonnées.

Mercredi 24 mai, 17h00. Ryan, le responsable pédagogique en charge du programme PBIS et BE SMART (renforcement comportemental positif pour prévenir et non punir), me contacte et me donne rd-vs le lendemain à 12h00.

Jeudi 25 mai, 12h00. Ryan me reçoit en jeans et chemise à manches courtes. Le style casual habituel en Californie du sud, même dans une administration publique (je parierai qu’il a un tatouage… un grand classique à L.A. ). Bref, comme tous les américains, Ryan sait qu’il n’a pas besoin de « l’habit » pour prouver qu’il maîtrise parfaitement son métier. En revanche, il sait que le temps c’est de l’argent.

Je lui présente Joue Ta Vie. Il adore. Nous échangeons au sujet des différents courants philosophiques l’allemand, le français et l’italien. Il me confie que son favori est le français (hourra !). Nous parlons de Lacan, Jung et Rousseau (tiens, deux Suisses s’incrustent). Convaincu de l’utilité de ce nouvel outil que je lui présente, il le qualifie de « révolutionnaire et donc très frenchy » car il permet de développer à la fois les softs skills, les social skills, l’écriture, la lecture et l’expression, le tout en jouant et en peu de temps ! Je ne boude pas mon plaisir et suis fière de faire briller la France en terre étrangère.

Jeudi 25 mai, 13h15. Ryan me propose d’intégrer le jeu Joue Ta Vie dans l’école Franklin Magnet dès la prochaine rentrée scolaire 2017-2018 !! D’abord en mode « expérimental » en le testant dans les classes de trois enseignants histoire d’observer les résultats sur les enfants et l’impact sur le programme national PBIS et Be Smart. Et si les résultats sont favorables, de l’étendre à toute l’école (service RH inclus). Et peut-être même d’associer les enseignants au projet pour traduire Joue Ta Vie en allemand, en italien et en espagnol, et ainsi poursuivre l’oeuvre bienveillante et bienfaisante de l’école qui consiste à proposer un enseignement à la pointe du progrès humain ET technologique.

OMG!!! Ryan m’a annoncé cela de la manière la plus naturelle du monde (sans faire usage de superlatifs ce qui est très rare aux US). C’était trop simple. La frenchy que je suis cherchait la petit bête. Mouais… y avait forcément anguille sous roche… Du coup, un peu paumée, je ne savais pas trop si c’était du lard ou du coaching (ahahaha)… jusqu’à ce que je réalise que Ryan était sérieux. Là, j’ai failli avoir une attaque !!

En moins de deux heures, mon rêve était devenu réalité !

Alors, Amérique vs France ?

No comment.

images.jpegJe vous dis à l’année prochaine en compagnie de Christophe Lemoine, Consul générale de France à Los Angeles, pour la remise de la Légion d’honneur.

Ben quoi, DREAM BIG, non ?!! 😉

Fatima

2 réflexions sur “Education Américaine vs Education Française

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s