Entreprise libérée et Nouveau Monde

screen-shot-2017-02-05-at-6-06-43-pmEmployés et managers sont de plus en plus fascinés par le concept de « l’entreprise libérée ». Le type d’entreprise dans laquelle les patrons guident plus qu’ils ne dirigent, invitant les collaborateurs à exercer leur intelligence et à résoudre les problèmes par eux-mêmes.

Le concept né aux Etats-Unis et théorisé en 2009 par Isaac GETZ a le vent en poupe, surtout en France. Pour autant, il pose problème. Inutile de courir les conférences. Isaac Getz l’affirme : « Pas de méthode, juste 2 mots clés : liberté et responsabilité ». Ce qui est vrai. Je le teste avec joie depuis deux ans dans ma propre start up.

Ceci dit, la formule incantatoire semble antinomique en France, royaume de l’assistanat pour certains, patrie du dézingage et de la méfiance pour d’autres, de la râlerie et de la critique aussi. Dans les faits, la France arrive à la 116ème place concernant la qualité des relations entre employeurs et employés et à la 51ème place pour la volonté des managers à déléguer. Autant dire qu’il y a du boulot ! Du boulot, certes, accompagné d’une folle envie de s’émanciper. Plus qu’une envie, un besoin essentiel qui ne demande qu’à être entendu et satisfait. D’ailleurs, l’accueil réservé au speed coaching ludique et au jeu Joue Ta Vie, libérateur et responsabilisant par essence, a confirmé cet élan et ma vision du Nouveau Monde à horizon 2025.

« La révolution de la prochaine décennie passera par le développement du JE ou ne passera pas ».

 » L’entreprise libérée n’est pas un sujet intellectuel mais émotionnel. Certains adhèrent d’emblée, d’autres se méfient » affirme Isaac GETZ. De mon point de vue, cela traduit une réalité rarement évoquée. Ce n’est pas d’entreprise libérée dont on devrait parler mais bien «d’individus libérés ». Libérés de leurs peurs, de leur ego et de l’illusion de la perfection ; libérés de leurs problèmes de contrôle et de lâcher-prise, conscients de leurs zones d’ombres et prêts à travailler dessus pour s’améliorer et donner vie à une nouvelle version d’eux-mêmes – un Nouveau JE- chaque jour un peu plus beau.

Bref, des individus joyeux en processus constant d’auto-création et qui s’auto-dirigent. Profondément HUMAINS et dotés d’une sacré dose d’humilité et de bienveillance vis-à-vis d’eux-mêmes et des autres pour accepter de se remettre en question ou de remettre en question leurs croyances. Suffisamment ouverts et curieux aussi, pour accepter de s’expérimenter et de s’accorder le droit à l’erreur, en tirer les enseignements et grandir.

Des ÊTRES qui redonnent tout son sens au mot VIVANT.

Pas si facile de sauter le pas et d’engager cette transformation d’entreprise, humaine et organisationnelle à la fois… Bien qu’il n’y ait pas de méthode, par où commencer ?

Il existe mille et une réponses. La nôtre est ludique et expérientielle !

Un bébé tombe en moyenne 1 800 fois avant de savoir marcher. Peut-on imaginer qu’il en soit autrement lorsqu’à l’âge adulte nous nous confrontons à un nouvel apprentissage , a fortiori le complexe apprentissage de soi ?

Fatima’s School of Life propose une solution qui consiste à équiper les individus pour  les aider à « Etre et Faire » le changement, sans perdre de temps. Une solution qui facilite l’apprentissage de soi et la compréhension de l’autre en rendant le secret des « mécanismes humains » accessible à tous. Le jeu Joue Ta Vie® et le Programme ALIVE aident à bousculer le codes hiérarchiques, permettent aux patrons d’identifier les valeurs de leur entreprise sous une forme libérée, de construire une nouvelle culture fondée sur la confiance, la réalisation de soi et l’autodirection et, bien sûr, d’adopter les postures correspondantes. Notre outil permet aux employés de jouer à se libérer et à libérer leurs talents en activant leur zone de génie. Tout au long du processus ascensionnel de libération, nous accompagnons les employés qui refusent d’adhérer au changement. De même que nous accompagnons ceux qui adhèrent pour qu’ils soient à la hauteur de leur nouvelle ambition. Last but not least, nous formons les managers pour qu’ils deviennent des leaders d’équipe. Des « leaders libérateurs » qui ne craignent aucunement le travail sur soi et voient d’un très bon oeil l’intégration du développement personnel en entreprise.

Bien que rares, ces leaders, libérés du poids hiérarchique, existent déjà. D’autres, fraîchement réveillés et révélés à eux-mêmes, viennent grossir les rangs de l’entreprise de demain et contribuent à la co-créer, chacun en suivant le chemin qui lui convient le mieux.

Une révolution est en cours. C’est certain. Et si à horizon 2025, le monde de l’entreprise se sera vraiment transformé, ce que je crois, cela n’aura été possible que parce que les individus auront entamé leur propre révolution intérieure. Parce que ces individus – redevenus HUMAINS – auront accepté de « jouer leur vie » !

Fatima

#changetheworldnow #CoachelaFrance

« Accompagner le changement est dépassé. L’avenir appartient aux changeurs de monde ! »

cropped-picto-noel-02.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s