2016, I love You!

La fin de l’année approche. Nombreux sont ceux qui ont détesté l’année 2016. Beaucoup de messages circulent sur les réseaux sociaux pour blâmer cette année. Des drôles, des sarcastiques… Keef Richards, une cigarette au bec qui dit « J’ai survécu à 2016 », Monsieur le détraqué sur Facebook : « Il paraîtrait que 2016 ait été réalisé par un amateur »…

Personnellement, j’ai adoré cette année. Pour plusieurs raisons.

D’abord parce que je l’ai commencé avec un rêve : un prototype papier devenu en 5 mois à peine un magnifique jeu de développement personnel qui, 3 mois plus tard, s’est transformé  en must have du coaching et des ressources humaines dont même la presse a parlé. Un jeu et un outil qui améliore surtout le quotidien des gens et les rend « moralement admirables ». Je termine donc l’année en ayant réalisé mon rêve #changerlemondenow!

Lorsqu’en 2010, suite à un cancer, j’ai décidé d’écouter ma petite voix intérieure pour enfin suivre ma voie et me reconvertir pour devenir coach professionnel, je n’imaginais pas que ce choix me porterait de l’enfer, à l’endroit où je me trouve aujourd’hui. Au paradis. Et ce n’est que le début. Le meilleur reste à venir.

C’est la même histoire pour 2016. Une année 9 en numérologie, le neuf représentant la fin de quelque chose, la terminaison d’un cycle. Etape nécessaire au recommencement.

Oui, les guerres et les attentas ont ponctué cette année. Le sang a coulé et les larmes aussi. Oui, des choix politiques jugés terribles et malsains par certains ont été fait par une partie de l’humanité. Oui, la terre est devenue un enfer. Dans le même temps, tout cela a marqué la fin de la passivité, de la paresse et de la lâcheté. La misère exponentielle, les injustices, l’iniquité, l’ignominie, les malversations et les mensonges devenus trop aveuglants ont obligés l’autre partie de l’humanité à voir la réalité en face et à se positionner une bonne fois pour toute, en faisant des choix clairs et assumés. Des choix « moralement admirables ». Et nous ne savons pas où ces choix nous porterons dans 3 mois, 5 mois, 1 an…

2016 marque la fin. La terminaison d’un cycle. Nous devions en passer par là : faire éclater toutes nos zones d’ombre au grand jour pour qu’il n’en reste plus rien. Pas le choix.

2017, année 1 en numérologie, année du renouveau, reflètera les choix faits en 2016 et donnera enfin l’occasion au camp du Beau, du Juste et du Bon de se lever et de s’incarner. Oui, le camp des êtres « moralement admirables » va enfin se lever et briller.

Les jeux sont faits ! Et il y a fort à parier que cela va être lumineux.

Réjouissons-nous. 2016 annonçait à la fois, la fin de l’enfer et le début du paradis. Le paradis sur terre. Et ce n’est que le début. Le meilleur reste à venir.

2016, I love you!

Fatima

carte-de-voeux-02

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s